«Développement et Paix» clôture son projet de 400 maisons

Vendredi, au Centre de formation de l’Institut de technologie et d’animation communautaire (ITECA) l’organisme humanitaire « Développement et Paix » (Canada), a clôturé son projet de construction de 400 maisons permanentes à Ti-Boucan (Gressier) en présence des 400 familles relogées, des représentants de l’État haïtien, des représentants canadiens, les différents acteurs communautaires et des organisations partenaires.

Durant ces deux dernières années, « Développement et Paix » et son partenaire l’ITECA, ont mis en œuvre en Haïti l’un des plus importants projets de relogement en milieu rural dans le contexte post-séisme. Ce projet au coût de 6,5 millions de dollars a été financé conjointement par le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (anciennement l’Agence Canadienne de Développement Internationale) et « Développement et Paix », Le projet constitue véritablement un modèle alternatif de reconstruction fondé sur la « reconstruction d’un habitat humain » plutôt que la simple reconstruction de quatre murs. Ce projet a permis d’introduire en Haïti un modèle de maison parasismique réalisé à partir d’une nouvelle technologie (interlocking blocks) qui permet une construction rapide, fiable et à faible coût.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*