«Développement et Paix» clôture son projet de 400 maisons

«Développement et Paix» clôture son projet de 400 maisons

Vendredi, au Centre de formation de l’Institut de technologie et d’animation communautaire (ITECA) l’organisme humanitaire « Développement et Paix » (

Haïti-Matthew : François Anick Joseph satisfait de la coordination de l’aide d’urgence.
Haïti-éducation : Les examens officiels de la neuvième année fondamentale, une réussite pour le MENFP
Résumé de l’actualité du 27 septembre 2017

Vendredi, au Centre de formation de l’Institut de technologie et d’animation communautaire (ITECA) l’organisme humanitaire « Développement et Paix » (Canada), a clôturé son projet de construction de 400 maisons permanentes à Ti-Boucan (Gressier) en présence des 400 familles relogées, des représentants de l’État haïtien, des représentants canadiens, les différents acteurs communautaires et des organisations partenaires.

Durant ces deux dernières années, « Développement et Paix » et son partenaire l’ITECA, ont mis en œuvre en Haïti l’un des plus importants projets de relogement en milieu rural dans le contexte post-séisme. Ce projet au coût de 6,5 millions de dollars a été financé conjointement par le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (anciennement l’Agence Canadienne de Développement Internationale) et « Développement et Paix », Le projet constitue véritablement un modèle alternatif de reconstruction fondé sur la « reconstruction d’un habitat humain » plutôt que la simple reconstruction de quatre murs. Ce projet a permis d’introduire en Haïti un modèle de maison parasismique réalisé à partir d’une nouvelle technologie (interlocking blocks) qui permet une construction rapide, fiable et à faible coût.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0