Haïti- Economie : L’administration de Jovenel Moise veut faciliter la création d’emplois au niveau de la sous traitance

Haïti- Economie : L’administration de Jovenel Moise veut faciliter la création d’emplois au niveau de la sous traitance

Le président Jovenel Moise a effectué le mardi 11 avril  une visite au parc industriel de la SONAPI en vue de discuter avec les chefs d’entreprises de

Résumé de l’actualité du mercredi 6 Septembre 2017
Haïti-Politique : Le premier ministre Jack Guy Lafontant et son cabinet ministériel ont gagné une première manche
Haïti-Education : Vers la formation des jeunes haïtiens en énergies renouvelables

Le président Jovenel Moise a effectué le mardi 11 avril  une visite au parc industriel de la SONAPI en vue de discuter avec les chefs d’entreprises de la possibilité de créer plus d’emplois dans le secteur de la sous-traitance.

Le chef de l’état promet d’accompagner les investisseurs afin de lutter contre « le chômage et la misère » dit-il.

« La sous traitance est un secteur vital pour l’économie nationale. Je m’engage à créer des conditions pour sortir la population de la misère et augmenter la production de richesses au bénéfice de tous », indique Jovenel Moise.

« Il est urgent de profiter des avantages que nous offre la loi Hope » précise le chef de l’Etat qui dit entendre « créer des conditions propices à l’investissement local et international ».

Pour se faire Jovenel Moise appelle la population à ne pas se laisser manipuler. Car dit-il « le pays à besoin de stabilité pour faciliter les investissements susceptibles de créer des emplois ».

L’administration de Jovenel Moise se veut ambitieux en ce qui concerne la création d’emplois dans le secteur de la sous-traitance. Le ministre des affaires sociales et du travail, Roosevelt Bellevue informe que l’objectif du gouvernement est de faciliter la création de plus 300 mille emplois dans le secteur de la sous traitance pendant le quinquennat du président Jovenel Moise.

« Nous engageons à poursuivre les discussions avec les chefs d’entreprises de la sous-traitance pour matérialiser cet objectif » a déclaré le ministre des affaires sociales et du travail, Roosevelt Bellevue

Entre temps Roosevelt Bellevue dit avoir rencontré à plusieurs reprises le patronat, les syndicats des ouvriers et le conseil supérieur des salaires autour du dossier de l’augmentation du salaire minimum exigé  par les ouvriers de la sous-traitance.

Le ministre Roosevelt Bellevue estime que « le dossier de l’augmentation du salaire minimum doit être abordé de manière rationnelle pour éviter des crises dans le secteur du textile »,   soulignant toutefois que  le salaire minimum des ouvriers dans le secteur du textile  est une priorité pour le gouvernement conduit par le premier ministre Jack Guy Lafontant.

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0