Haïti-Éducation: L’institut des Sciences des technologies et des études avancées d’Haïti (ISTEAH) entend assurer la formation des nouveaux cadres du pays.

Le groupe de réflexion et d’action pour une nouvelle Haïti a lancé le lundi 10 avril l’Institut  des Sciences  des technologies et des études avancées d’Haïti (ISTEAH).

« L’institut  des Sciences  des technologies et des études avancées d’Haïti (ISTEAH) est un centre  qui offre des programmes de formation  au niveau maitrise et doctoral afin de préparer des cadres devant contribuer au développement du pays » annonce fièrement le président de l’ISTEAH, le professeur Samuel Pierre.

Les cours seront dispensés en ligne dans  5 centres de recherche et de formation de l’institut des Sciences des technologies et des études.

« Nos centres de recherche se trouvent à Port-au-Prince, Hinche, au Cap-Haitien, aux Cayes et à  Jacmel ; une stratégie visant à décentraliser les services offerts par l’ISTEAH » informe le directeur adjoint des affaires académiques de l’institut, le professeur Darius Venus.

La répartition des centres au niveau des villes de province participe de la contribution du groupe de réflexion et d’action pour une nouvelle Haïti. « Aller vers les gens des villes de province du pays en leur apportant le savoir et le savoir faire », telle est la principale mission de l’ISTEAH, précise le professeur Samuel Pierre.

SYNTHESE, une bibliothèque en ligne sur Haïti

Le groupe de réflexion et d’action pour une nouvelle Haïti a inauguré le lundi 10 avril le système national de thèse, une bibliothèque permettant à des chercheurs de déposer et consulter des mémoires, thèses et documents scientifiques sur Haïti.

« L’objectif de SYNTHESE est de rendre disponible pour les chercheurs du monde entier  sur format numérique des connaissances scientifiques sur Haïti dans tous les champs du savoir» indique le président du groupe de réflexion et d’action pour une nouvelle Haïti, le professeur Samuel Pierre.

Ce dernier en a profité pour lancer la chaire universitaire Femmes et Sciences qui vise à produire des réflexions et faire des recherches sur les relations entre science, femme et université à travers le pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*