Haïti-Sécurité : Une enquête policière afin de faire la lumière sur l’attaque contre le cortège présidentiel à l’Arcahaie.

Haïti-Sécurité : Une enquête policière afin de faire la lumière sur l’attaque contre le cortège présidentiel à l’Arcahaie.

7 personnes sont interrogées à la suite de l’attaque perpétrée contre le cortège présidentiel au niveau de l’Arcahaie vendredi dernier. Selon les p

Résumé de l’actualité du lundi 21 Aout 2017
Haïti – Sécurité : Un haïtien abattu par balle près de la frontière
Haïti-Matthew : L’ONU appelle à la générosité des donateurs internationaux

7 personnes sont interrogées à la suite de l’attaque perpétrée contre le cortège présidentiel au niveau de l’Arcahaie vendredi dernier.

Selon les précisions du porte-parole adjoint de la police nationale d’Haïti, l’inspecteur principal Gary Desrosiers une enquête est ouverte au niveau de l’institution policière afin d’identifier les responsables de cette attaque sur ordre du directeur général de la Police Nationale, Michel-Ange Gédéon.

« Nous déplorons avec la plus grande rigueur l’attaque perpétrée vendredi dernier contre le cortège présidentiel au niveau de l’Arcahaie » déclare le porte-parole adjoint de la PNH, l’inspecteur principal Garry Desrosiers lors d’une conférence de presse le lundi 10 avril.

« Les individus qui ont lancé des pierres en direction du cortège présidentiel doivent être arrêtés et punis» insiste l’inspecteur de Police.

L’inspecteur principal Garry Desrosiers informe que l’enquête sera conduite par la Direction Centrale de la Police Judiciaire et l’Inspection Générale de la Police Nationale sur le comportement des policiers en fonction au moment de l’attaque.

Le président Jovenel Moise  a « dénoncé les jets de pierres essuyés par les véhicules de son cortège, et condamné “l’ignominie de ces actes terroristes », selon un communiqué du bureau de communication de la présidence.

« Les mots ne sont pas assez forts pour dire toute l’ignominie de ces actes terroristes. Face à cette barbarie, le pays tout entier doit être uni et porter haut les valeurs républicaines de liberté, égalité et de fraternité » conclut la note de la présidence.

Il faut signaler que  le commissaire de police de l’Arcahaie Junior Gracieu a été relevé de ses fonctions à la suite de l’attaque perpétrée contre le cortège présidentiel au niveau de l’Arcahaie. Il a été remplacé par le commissaire Jacques Ader.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0