Haïti-Sécurité : Vers une solution à la situation de tension qui prévaut dans la commune de l’Arcahaie

Haïti-Sécurité : Vers une solution à la situation de tension qui prévaut dans la commune de l’Arcahaie

Le porte-parole de la présidence Lucien Jura annonce la création d’une commission de 3 membres qui doivent rencontrer les autorités municipales des co

Résumé de l’actualité du lundi 14 Aout 2017
Haïti-éducation : Les examens officiels de la neuvième année fondamentale, une réussite pour le MENFP
Haïti/Social : Reprise des services à l’OAVCT

Le porte-parole de la présidence Lucien Jura annonce la création d’une commission de 3 membres qui doivent rencontrer les autorités municipales des communes de l’Arcahaie et de Saint Marc et des représentants de Montrouis afin de faciliter une solution à la crise qui paralyse le fonctionnement des activités à l’Arcahaie.

Cette commission est composée de 2 des conseillers du président Jovenel Moise Guichard Doré, Wayack Dorneval et de l’ancien sénateur Rudy Hérivaux.

La présidence se dit préoccupée  face  à  cette  situation  de troubles qui perdure  dans la commune mais s’engage à prendre des dispositions pour faciliter la reprise des activités dans la commune a fait savoir Lucien Jura.

L’ADIH préoccupée!

L’association des industries d’Haïti dénonce les actes de violence enregistrés sur la route nationale numéro 1 au niveau de la commune de l’Arcahaie depuis environ deux semaines.

Cette situation est un manque à gagner pour l’économie nationale particulièrement pour les secteurs du transport et touristique, fait remarquer le président de L’association des industries d’Haïti, Georges Sassine.

Ce dernier appelle les autorités gouvernementales à dialoguer avec les habitants de l’Arcahaie pour un dégel de la crise.

Des mesures pour calmer la situation

La police nationale d’Haïti annonce des dispositions pour  garantir l’ordre et la sécurité sur la route  nationale  numéro 1 à hauteur de l’Arcahaie où se développe une situation de violence depuis environ 2 semaines.

Des agents du corps de maintien d’ordre et de l’unité départementale de maintien d’ordre et des policiers du commissariat de l’Arcahaie sont déjà sur le terrain pour  reprendre le contrôle de la situation informe le porte-parole adjoint de la PNH, l’inspecteur principal Gary Desrosiers.

La crise qui paralyse le fonctionnement des  activités dans la commune de l’Arcahaie est la conséquence du décret présidentiel de 2015 élevant Montrouis  au rang de commune rappelle la mairesse de la commune Rosemila St-Vil Petit-frère.

Rosemila St-Vil Petit-Frère  appelle les parlementaires à  traiter en urgence ce dossier transféré au parlement par l’administration de Jocelerme Privert.

Selon la mairesse de l’Arcahaie, les habitants de cette commune continuent d’exiger le retrait de ce décret pour la reprise des activités dans  la zone.

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0