Haïti-USA-Justice : Guy Philippe condamné à 9 ans de prison par la justice américaine

Haïti-USA-Justice : Guy Philippe condamné à 9 ans de prison par la justice américaine

Le sénateur élu de la Grande-Anse, Guy Philippe est condamné le mercredi 21 juin à 9 ans d’emprisonnement par un tribunal fédéral américain de la Flor

Haïti-Santé: Réouverture de la maternité Isaïe Jeanty
Résumé de l’actualité du jeudi 7 septembre 2017
Résumé de l’actualité du mercredi 30 aout 2017

Le sénateur élu de la Grande-Anse, Guy Philippe est condamné le mercredi 21 juin à 9 ans d’emprisonnement par un tribunal fédéral américain de la Floride pour blanchiment d’argent en provenance du trafic illicite de la drogue. Guy Philippe a été arrêté le jeudi 5 janvier dernier puis transféré le même jour aux Etats-Unis.

Plusieurs charges ont été retenues contre l’ancien commissaire de la police nationale par la justice américaine. Selon l’acte d’accusation, entre 1997 et 2001, Guy Philippe aurait conspiré avec d’autres personnes pour faire entrer sur le sol américain plus de 5 kilogrammes de cocaïne.

Entre juin 1999 et avril 2003 il serait impliqué avec d’autres personnes dans le blanchiment de capitaux pour dissimuler leur participation à des activités criminelles. L’acte d’accusation affirme aussi qu’en 2000 Guy Philippe a transféré un chèque de 112 mille dollars américains par l’intermédiaire d’un établissement financier, affectant les Etats-Unis et le commerce extérieur.

Guy Philippe a été inculpé en 2005 pour avoir mené des activités liées au trafic de la drogue sur le territoire américain et au blanchiment d’argent.

Le 15 mars 2017, 19 sénateurs ont voté une résolution condamnant l’arrestation suivie du transfert aux Etats-Unis du sénateur élu de la Grand-Anse, Guy Philippe. A travers cette résolution qui a été proposée par les sénateurs Carl Murat Cantave, Jean-Marie-Féthière, Jean-Marie Salomon, Jean Renel Sénatus, Jean Rigaud Bélizaire, Kedler Augustin, Pierre François Sildor et Richard Lénine Hervé Fourcand, les sénateurs avaient exigé le retour immédiat de Guy Philippe.

Les sénateurs avaient demandé aussi à leurs collègues députés, de mettre en accusation le Ministre sortant de la Justice Camille Edouard Jr afin qu’il soit jugé par devant la haute Cour de justice pour crime de haute trahison et au directeur général de la police nationale d’Haïti de présenter des excuses publiques au sénat.

Le directeur exécutif du réseau national de défense des droits humains, Pierre Espérance qui a toujours qualifié Guy Philippe de trafiquant de drogue et de délinquant se réjouit du fait qu’il est condamné le mercredi 21 juin à 9 ans d’emprisonnement par la justice américaine pour blanchiment d’argent en provenance du trafic de la drogue.

Pierre Espérance dit regretter toutefois qu’à cause de l’impunité et de la faiblesse des institutions, les citoyens haïtiens accusés de trafic illicite de la drogue ne puissent être jugés et condamnés par la justice haïtienne. Le directeur exécutif du RNDDH fait remarquer que la justice haïtienne avait de bonnes raisons pour juger et condamner Guy Philippe accusé d’avoir orchestré l’attaque contre le commissariat des Cayes le 16 mai 2016.

Pierre Espérance exhorte les institutions notamment le sénat de la République à agir dans l’intérêt de la population se référant à la résolution qu’il avait voté en faveur du sénateur élu de la Grande-Anse, Guy Philippe le 15 mars dernier.

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0