Radio IBO, 98.5 FM

Pa gen manti nan sa!

Résumé de l’actualité du jeudi 22 février 2018

Le gouvernement décide de retirer provisoirement le permis de fonctionnement de l’ONG britannique Oxfam pour faute grave conformément aux dispositions du décret du 14 septembre 1989 régissant le fonctionnement des organisations non gouvernementales en Haïti /Cette mesure se justifie par les faits avérés d’abus et d’exploitations sexuels perpétrées en Haïti entre 2010 et 2011 par des employés de l’ONG Oxfam.

La commission interministérielle chargée d’accompagner les victimes de l’incendie de la partie Sud du marché Hyppolite a remis ce jeudi  une allocation financière de 20 mille gourdes à chacun des marchands victime de ce sinistre/ Il s’agit d’une réponse conjoncturelle du gouvernement aux 200 marchands victimes de cet incendie figurant dans la liste partielle établie par la commission interministérielle.

Le regroupement contre l’impunité se dit solidaire des citoyens et organisations ayant porté plainte contre des anciens dignitaires de l’état indexés dans le rapport sénatorial sur l’utilisation des fonds du programme petro caribe/ Ce regroupement appelle les citoyens à prendre part massivement au sit-in prévu le dimanche 25 février prochain sur la place de la constitution pour exiger la réalisation d’un procès contre les dilapidateurs des fonds du programme petro caribe.

Le Rapport de Reporters Sans Frontières sur le classement mondial de la liberté de la Presse dans lequel Haïti  est placée 53èmesur 180 pays reflète la réalité de l’avis du journaliste Clarens Renois/ Selon ce rapport les journalistes Haïtiens font face systématiquement à un manque de ressources financières et n’ont toujours pas accès à l’information.

A l’étranger

L’ex-président brésilien Lula a présenté ce mardi 20 février un recours contre sa condamnation en appel à 12 ans de prison pour corruption. Cette décision judiciaire du 24 janvier, qui avait alourdi la peine prononcée en première instance, pourrait également l’empêcher de se présenter à la présidentielle d’octobre, dont il est le favori.

Le numéro deux de l’Unicef, le Britannique Justin Forsyth, a démissionné de ses fonctions après avoir été accusé de comportement inapproprié envers des femmes alors qu’il travaillait pour l’organisation Save the Children, a annoncé ce jeudi 22 février l’Unicef. La directrice de l’Unicef, «Henrietta Fore, a accepté aujourd’hui la démission de son adjoint Justin Forsyth», indique un communiqué.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *