Résumé de l’actualité du jeudi 28 juin 2018

Résumé de l’actualité du jeudi 28 juin 2018

La séance d’interpellation du premier ministre Jack Guy Lafontant est prévue  ce jeudi 28 juin à la chambre des députés. Le parlement actuel ne dis

Résumé de l’actualité du mardi 18 juillet 2017
Résumé de l’actualité du mercredi 26 juillet 2017
Haïti-Matthew : La présidence veut apporter une assistance aux victimes

La séance d’interpellation du premier ministre Jack Guy Lafontant est prévue  ce jeudi 28 juin à la chambre des députés.

Le parlement actuel ne dispose pas de la légitimité nécessaire pour renvoyer le premier ministre Jack Guy Lafontant et son gouvernement de l’avis du sénateur de l’Ouest, Jean Renel Sénatus/Le parlementaire dit croire que les députés interpellateurs ne pourront jamais réunir les 60 voix nécessaires pour renvoyer le chef du gouvernement Jack Guy Lafontant.

Le sénateur du Nord Nahoon Marcellus est rentré au pays ce jeudi matin  après 3 mois d’absence pour cause de maladie. Le sénateur Nahoon Marcellus a été victime d’un accident vasculaire cérébral au cours d’une séance au Sénat le mardi 20 mars dernier/Le parlementaire a été admis dans un premier temps à l’hôpital Bernard Mevs, le lendemain il a été transféré dans un centre hospitalier en Floride.

Le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle a décidé d’enlever l’autorisation de fonctionnement de 4 établissements scolaires et demande à la justice de lancer des mandats d’arrestation à l’encontre des directeurs de ces établissements scolaires qui ont livré de fausses fiches d’examen à leurs élèves. Parallèlement le ministre Pierre Josué Agénor Cadet se dit  globalement satisfait du déroulement des épreuves.

Le Réseau des Enseignantes et Enseignants, dénonce certaines irrégularités enregistrées pendant le déroulement des examens du baccalauréat cette année/Environs 6 mille candidats validés n’ont pas eu accès aux salles d’examen  selon le constat du  secrétaire général du REH, Masly Dorcely. Cette situation selon lui résulte de la mauvaise gestion des autorités du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle.

La Jeune Chambre Internationale d’Haïti a lancé officiellement ce jeudi la 7ème édition du concours TOYP « Dix jeunes les plus remarquables ». Ce concours vise à promouvoir la potentialité des jeunes de 18 à 40 ans dans les domaines de l’économie ou l’entreprenariat, des affaires politiques ou gouvernementales, du leadership et de la culture.

 

 

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0