Résumé de l’actualité du jeudi 3 janvier 2019

Résumé de l’actualité du jeudi 3 janvier 2019

L’exécutif ne peut organiser d’élections honnêtes et démocratiques sans une campagne de désarmement qui pourrait mettre hors d’état de nuire les bandi

Résumé de l’actualité du jeudi 21 décembre 2017
Résumé de l’actualité du jeudi 14 mars 2019
Haïti-Sécurité : Une enquête policière afin de faire la lumière sur l’attaque contre le cortège présidentiel à l’Arcahaie.

L’exécutif ne peut organiser d’élections honnêtes et démocratiques sans une campagne de désarmement qui pourrait mettre hors d’état de nuire les bandits armés de l’avis du porte-parole de l’Organisation du Peuple en Lutte, Danio Siriack en réaction aux déclarations du président Jovenel Moïse relatives à l’organisation d’élections cette année.

Les élections prévues cette année pour renouveler le personnel politique ne seront pas possibles sans un véritable dialogue entre tous les secteurs de la société selon le co-directeur du Collectif Défenseurs Plus Antonal Mortimé/Plusieurs quartiers du pays représentent un défi pour les autorités en matière de sécurité de l’avis de Antonal Mortimé arguant que les bandits réputés proches de certaines autorités sont le moteur des actes d’insécurité et de criminalité.

L’observatoire citoyen pour l’institutionnalisation de la démocratie estime que le président Jovenel Moise ne peut parler d’élections crédibles et honnêtes lorsque la majorité des partis politiques ayant reçu un financement public n’a donné aucun rapport des dépenses effectuées.

La mairie de Pétion-Ville n’a pas encore reçu les 5 millions de gourdes des fonds communaux dans le cadre du protocole d’accord signé entre le ministère de la planification et de la Coopération Externe et la Fédération Nationale des Maires d’Haïti a fait savoir le maire principal de Pétion-Ville, Dominique St Roc/Ce dernier dit attendre le virement de ces fonds avant la signature des contrats avec des firmes pour l’exécution de ces projets.

L’élection de la République Dominicaine à la présidence du conseil de sécurité des Nations-Unies est une grande victoire pour la diplomatie dominicaine et pour le président Danilo Medina lui-même de l’avis du spécialiste en relations internationales Fernando Estimé/ Désormais la République Dominicaine bénéficiera d’une grande aura diplomatique et pourra développer des relations avec des pays avec lesquels elle n’avait aucune relation avant son élection à la présidence du conseil sécurité des nations-unies selon Fernando Estime.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 2