Résumé de l’actualité du lundi 11 mars 2019

Le spécialiste en économie budgétaire, Eddy Labossière dénonce l’arrogance et le manque de respect du chef de la mission  du fond monétaire inte

Haïti-Justice : Jean Anil Louis Juste 7 ans après, le mystère reste entier sur son assassinat
Les titres du mardi 11 octobre 16
Résumé de l’actualité du lundi 21 mai 2018

Le spécialiste en économie budgétaire, Eddy Labossière dénonce l’arrogance et le manque de respect du chef de la mission  du fond monétaire international, Chris Walker qui a indiqué que les 229 millions de dollars prêtés à Haïti peut contribuer à réduire la pauvreté, augmenter la croissance et stabiliser l’économie du pays/Selon l’économiste Eddy Labossière,  le prêt du FMI au pays est une pitance qui ne peut en aucune façon faciliter la croissance économique du pays arguant qu’il faut au moins 300 millions de dollars par an  d’investissement en Haïti pour  un début de croissance économique.

L’Etat  haïtien  n’a aucun contrôle de la gouvernance du secteur agricole par rapport à la réalité des paysans qui ne correspond pas à l’application de la politique agricole des ONG à travers le pays/Selon l’économiste Ricot Jean-Pierre, la stratégie des autorités haïtiennes  en ce qui concerne l’agriculture ne donnera aucun résultat contrairement à celle qui a été  appliquée dans les années  1995-1996 pour augmenter la production nationale dans certaines filières porteuses  destinées à la consommation.

Le Réseau pour l’Intégration des Planteurs du Bas Artibonite appelle le gouvernement à adopter des dispositions urgentes afin de permettre la réussite de la campagne agricole de printemps/Le coordonnateur général du Réseau, André Saint-Louis, prévoit un accroissement de la misère dans le pays si la campagne de printemps est ratée.

L’Etat  haïtien  n’a aucun contrôle de la gouvernance du secteur agricole par rapport à la réalité des paysans qui ne correspond pas à l’application de la politique agricole des ONG à travers le pays.Selon l’économiste Ricot Jean-Pierre, la stratégie des autorités haïtiennes  en ce qui concerne l’agriculture ne donnera aucun résultat contrairement à celle qui a été  appliquée dans les années  1995-1996 pour augmenter la production nationale dans certaines filières porteuses  destinées à la consommation.

Le vice-délégué de l’Arrondissement de Dessalines, Wadner Joseph, dénonce un groupe d’individus lourdement armés qui sèment la terreur depuis plusieurs semaines dans les localités de Savien et Villard à la Petite Rivière de l’Artibonite/Selon Wadner Joseph, ces individus en provenance de la capitale se sont spécialisés dans le braquage de véhicules, des vols et des viols sur des femmes et des fillettes.

Il faut une volonté réelle des 3 pouvoirs de l’État afin de freiner les actes de violence et de criminalité dans le pays. Cette volonté doit se traduire par le renforcement des institutions chargées d’assurer la sécurité telle la police nationale et la justice, selon la coordonatrice de la Commission Épiscopale Justice et Paix.Jocelyne Colas Noel estime que la remontée des actes de violence  et de criminalité dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince ces derniers jours est due au laxisme des autorités qui refusent d’agir pour faire face à ce phénomène.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0