Résumé de l’actualité du lundi 11 septembre 2017

Résumé de l’actualité du lundi 11 septembre 2017

La présidence salut le vote du budget 2017 -2018  par la chambre des députés et le sénat de la république/ La porte-parole de la présidence Tamara Ori

Haïti/Social : Reprise des services à l’OAVCT
Résumé de l’actualité du vendredi 28 juillet 2017
Haïti-Matthew : Le calvaire des sinistrés !

La présidence salut le vote du budget 2017 -2018  par la chambre des députés et le sénat de la république/ La porte-parole de la présidence Tamara Orion dit constater une manipulation des chiffres qui se fait autour du budget sur les réseaux sociaux/Elle appelle la population à garder son calme et  ignorer ces manipulations.

La coalition des organisations des droits humains regroupant  le RNDDH, l’URAMEL, la POHDH, le CARDH et la CE-JILAP dénonce le vote du projet de budget de l’exercice fiscal 2017-2018/Le document adopté par le parlement constitue une violation de la constitution et un acte contre les intérêts des couches vulnérables de la société fait remarquer la coalition.

L’Association Professionnelle des magistrats  appelle les magistrats de tous les cours et tribunaux  de la république à observer un arrêt de travail à partir du mercredi 13 jusqu’au vendredi 22 Septembre  pour  exprimer leurs  mécontentement face à la décision des sénateurs de voter le budget 2017-2018 sans tenir compte de la nécessité d’augmenter l’enveloppe alloué au fonctionnement de l’appareil judiciaire.

Le directeur exécutif de l’Action des unités motivées pour une Haïti de droit, Me Evelt Fanfan se dit étonner de constater que  Renand Hedouville  figure  parmi les personnalités choisies par la chambre des députés pour être protecteur du citoyen et de la citoyenne/Me Evelt Fanfan estime que Renand Hedouville ne dispose pas de crédibilité pour être   protecteur du citoyen.

Le directeur général du Conseil National des Télécommunications plaide pour le dépôt au parlement d’un projet de loi devant permettre à l’institution de remplir sa mission sans difficulté/Jean David Rodney fait remarquer que la loi fondatrice du CONATEL date de 1977 et ne correspond plus à la réalité des nouvelles technologies de l’information et de la communication.  

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0