Résumé de l’actualité du lundi 25 septembre 2017

Résumé de l’actualité du lundi 25 septembre 2017

Plus d’une trentaine de mairies à l’initiative de la fédération nationale des maires d’Haïti prévoit d’entamer des mouvements pour protester contre le

Résumé de l’actualité du mardi 27 juin 2017
Haïti-Culture : Vers la promotion de la langue et de la culture créole
LA LOGIQUE DU CHAOS…

Plus d’une trentaine de mairies à l’initiative de la fédération nationale des maires d’Haïti prévoit d’entamer des mouvements pour protester contre le budget 2017/2018 informe le président de la FENAMH, le maire de carrefour, Jude Edouard Pierre/Les revendications des collectivités n’ont pas été prises en compte dans le budget de l’exercice fiscal 2017/2018 souligne le maire Jude Edouard Pierre.

La Coalition des Organisations Démocratiques composée entre autres de plusieurs partis politiques, de parlementaires de l’opposition et d’organisations du secteur syndical, annonce une série de manifestations à Port-au-Prince et dans des villes de provinces à partir du jeudi 28 septembre pour continuer de dénoncer la loi de finances 2017-2018.

Des parlementaires proches du pouvoir continent de dénoncer les mouvements de différents secteurs  contre le budget de l’exercice fiscal 2017-2018/Le sénateur Dieupi Cherubin   qualifie de faux prétexte les manifestations de rues et la journée de grève du 18 septembre dernier  pour protester contre  la publication du document fiscal dans le journal officiel  le moniteur.

La  loi des finances de l’exercice fiscale 2017-2018 a  été au centre d’un débat académique organisé ce lundi à l’auditorium de l’université Quiskeya/A l’occasion l’économiste Pierre marie boisson croit qu’il est nécessaire que le président Jovenel Moise entame un processus de dialogue  qui peut éventuellement déboucher sur une rectification du budget 2017-2018

La frontière entre la république Dominicaine et Haïti au niveau de Malpasse a été bloquée pendant plusieurs heures ce lundi après qu’un colonel de l’armée dominicaine ait confisqué une trentaine de taxis motos appartenant à des chauffeurs haïtiens.

La commission de restructuration et de renforcement du centre national des équipements se dit satisfaite par rapport à la mise en œuvre de la mission qui lui a été confiée. L’institution est passée d’un état moribond à un état de fonctionnement normal en l’espace de 6 mois.

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0