Résumé de l’actualité du mardi 1er Aout 2017

La secrétairerie d’état à la sécurité publique en partenariat avec la Plateforme des associations de moto taxi d’Haïti (PLAMOTAH) et les mairies de la région métropolitaine de Port-au-Prince a lancé ce mardi 1er aout une campagne d’identification des chauffeurs de taxi-moto afin de réguler le secteur. Cette initiative doit aider à lutter contre le banditisme et la criminalité.

Une commission bipartite de 8 membres a été mise sur pied par l’association des greffiers d’Haïti et les autorités du ministère de la justice et de la sécurité publique/Les membres de la commission doivent travailler en vue de la reprise des activités dans les greffes des tribunaux des 18 juridictions du pays.

Le syndicat du personnel administratif de l’université d’état d’Haïti condamne la décision prise par le rectorat d’interdire à l’école normale supérieure, la faculté des sciences humaines et la faculté d’ethnologie d’organiser leur concours d’admission pour l’année académique 2017-2018.

La coordonatrice de Batay Ouvriye, Yanick Etienne dit relever des failles dans l’arrêté présidentiel fixant le salaire minimum des ouvriers de la sous-traitance a 350 gourdes/Selon Yanick Etienne, la décision ne prend pas en compte le salaire de production conformément à la loi de 2009 sur le salaire minimum.

=====

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*