Radio IBO, 98.5 FM

Pa gen manti nan sa!

Résumé de l’actualité du mardi 23 avril 2019

Le sénateur  de l’Artibonite, Garcia Delva  et le chef  de gang de Cité de Dieu, Arnel Joseph ont eu des rapports étroits selon le résultat d’une  enquête menée par les sénateurs, membres de la commission Justice et sécurité du Sénat de la république/Les deux hommes ont eu des entretiens téléphoniques 24 fois durant  la période allant  du 7  au 22 février 2019  selon le président  de la commission justice et sécurité du Sénat, Jean Renel Sénatus.

L’administration de Jovenel Moise ne peut en aucun cas combattre les actions des bandits qui terrorisent la population un peu partout dans le pays compte tenu de la proximité du régime Tèt Kalé avec les  malfrats selon Konbit Ayisyen pou Lojman altènatif, Kayla arguant que le pays est dirigé par un régime criminel et  qui ne se soucie guère de la sécurité de la population.

Le parti Force Louverturienne Réformiste dit croire que seules des mobilisations pacifiques peuvent forcer les autorités à assumer leur responsabilité face à la remontée des actes de banditisme et des violences armées dans plusieurs régions du pays/Le président du parti, Emmanuel Ménard, dit constater avec peine que les autorités sont impuissantes face aux actions des bandits qui n’ont aucune crainte de s’attaquer à des symboles de l’état comme des commissariats de police.

Les avocats de la partie civile dans le cadre du dossier petro caribe ont déposé une requête argumentée au bureau du juge instructeur Ramoncite Accimé lui demandant d’appliquer des mesures restrictives et conservatoires contre toutes les personnes indexées dans les rapports relatifs à l’utilisation des fonds petro caribe/Les avocats de la partie civile accordent un délai de 22 jours au juge Ramoncite Accimé pour poser des actions concrètes dans le cadre du traitement du dossier petrocaribe selon maitre André Michel

Des organisations sociopolitiques de base dénoncent l’ordonnance du Juge d’instruction Brédy Fabien qui a blanchi le citoyen Jovenel Moise inculpé dans le dossier de blanchiment des avoirs. Cette ordonnance du Juge d’instruction prouve que la justice est sous le contrôle de l’exécutif.

Il faut un partenariat solide entre le ministère de l’éducation nationale  et les collectivités territoriales afin de mettre un terme à la construction anarchique des bâtiments devant loger les écoles publiques notamment de l’avis du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Pierre Agénor Josué Cadet/Ce dernier condamne les dérives dans la gestion de l’éducation du pays qui ont entrainé le fonctionnement de certaines écoles sous des tentes en mauvais état et sous des arbres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *