Radio IBO, 98.5 FM

Pa gen manti nan sa!

Résumé de l’actualité du mercredi 14 aout 2019

Le Ministère de la Défense a procédé ce jeudi à la cérémonie de graduation d’une classe de 15 officiers, d’un bataillon de 250 soldats. Le ministère de la défense a aussi présenté les lauréats et 50 aspirants sous-officiers/Le président Jovenel Moise à l’occasion de cette cérémonie, appelle les soldats, officiers et sous-officiers de la nouvelle force Armée d’Haïti à travailler en étroite collaboration avec la population afin de mieux servir le pays.

Le rétablissement des Forces Armées D’Haïti ne peut-être considéré comme étant un retour à l’ordre militaire ancien. Il s’agit d’une institution avec de nouvelle vision et de nouvelles missions d’accompagnement de la population dans une approche dissuasive basée sur la défense civile précise le ministre de la Défense, le docteur Enold Joseph.

Le président Jovenel Moïse est disposé à remanier le cabinet ministériel dans le plus bref délai si les révélations du président de la commission spéciale selon lesquelles les dossiers de plusieurs ministres sont incomplets ou présentent des irrégularités sont avérées/Selon l’un des conseillers du président Jean Wilio Patrick Chrispin, les dossiers des ministres ont été vérifiés par l’entourage du chef de l’État qui voulait s’assurer que les personnalités choisies répondent aux prescrits constitutionnels.

Le rassemblement des Petro Challengers regroupé au sein du mouvement #noupap domi n’a pas réuni la foule escomptée devant le palais national ce mercredi à l’occasion de la première année depuis le lancement du mouvement challenge Kot kob petro karibe a/La Petro Challenger Pascale Solage a lié cet échec à la mauvaise condition de vie de la population qui est préoccupée par l’ouverture des classes.

Le Petro Challenger, membre du mouvement #noupap domi, James Beltis croit dure comme fer que le procès Petro Caribe n’aura pas lieu avec ce système judicaireJames Beltis rappelle que le chef de l’état avait déclaré lui-même avoir nommé 50 juges corrompus dans l’appareil judicaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *