Résumé de l’actualité du mercredi 23 Aout 2017

Résumé de l’actualité du mercredi 23 Aout 2017

Ce mercredi, pour la deuxième journée consécutive, toutes les activités ont été paralysées au parquet de Port-au-Prince/ Avocats et greffiers accusent

Haïti-Matthew : La présidence veut apporter une assistance aux victimes
Haïti-Education : Vers la formation des jeunes haïtiens en énergies renouvelables
Haïti-Société : Mirlande Manigat et Liliane Pierre Paul honorées à l’ occasion de la journée internationale des droits de la femme

Ce mercredi, pour la deuxième journée consécutive, toutes les activités ont été paralysées au parquet de Port-au-Prince/ Avocats et greffiers accusent le ministre de la justice Heidi Fortuné comme le principal responsable de cette situation qui paralyse l’appareil judiciaire à travers les 18 juridictions du pays.

Le syndicat des greffiers d’Haïti a décidé en début d’après-midi de ce mercredi de mettre un terme provisoirement a son mouvement de grève à l’issue d’une rencontre avec le président de la commission justice et sécurité du sénat, Jean Renel Sénatus et le vice-président du sénat, Jean Marie Salomon.

Cérémonie de graduation ce mercredi de 67 nouveaux magistrats dont 34 femmes à l’École de la Magistrature/ Les nouveaux gradués ont pour mission fondamentale de rehausser le prestige de la justice haïtienne terni ces dernières années par des décisions controversées de certains magistrats selon le directeur général du ministère de la justice et de la sécurité publique.

Le premier ministre Jack Lafontant et le conseil exécutif de l’Université d’état d’Haïti entament des discussions sur l’élaboration et la signature d’un contrat plan entre le gouvernement et l’Université d’Etat d’Haïti pour résoudre les problèmes structurels et conjoncturels de l’UEH.

Le directeur technique de l’office national d’identification Jean Mary Charles accuse le directeur général de l’ONI Wilson Fièvre de copier la base de données de l’institution sur un serveur informatique appartenant à une entreprise privée/ Il s’agit d’un acte illégal qui relève de la sécurité nationale, précise Jean Mary Charles.

Le syndicat des employés de l’office national d’identification prévoit une grave crise au début de l’année 2018 au terme des 2 ans de prorogation de la validité des cartes d’identification nationale/ Aucun citoyen ne pourra entreprendre des démarches administratives incluant des transactions à la banque grâce à la CIN.

=====

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0