Radio IBO, 98.5 FM

Pa gen manti nan sa!

Résumé de l’actualité du vendredi 13 septembre 2019

La commission éthique et anti-corruption au sénat de la république entend solliciter l’autorisation du bureau afin d’enquêter sur le scandale de corruption impliquant 5 sénateurs du groupe majoritaire/Une lettre sera acheminée en ce sens au président du sénat Carl Murat Cantave afin de demander l’autorisation d’auditionner les concernés annonce le président de la commission, le sénateur de l’Artibonite Youri Latortue.

Les petro challengers regroupés au sein du mouvement nou pap konplis dénonce les scandales de corruption à répétition au parlement pendant que la population fait face à des problèmes sociaux et économiques/Le Petro challenger Ricardo Fleuridor, membre du mouvement nou pap konplis dit regretter que l’argent des contribuables soit utilisé pour monnayer des sénateurs en échange de la ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel.

Le bureau des avocats internationaux exige que l’action publique soit mise en mouvement contre les sénateurs qui auraient reçu chacun la somme de 100 mille dollars américains pour ratifier la déclaration de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel/Les accusations du sénateur Sorel Jacinthe sont un scandale de plus prouvant que le sénat est un repère de corrompus, clame le responsable du bureau des avocats internationaux, maitre Mario Joseph.

Les chauffeurs de taxi-moto dans la ville des Gonaïves ont fermé les portes de plusieurs institutions publiques ce vendredi après qu’ils ont été attaqués à coups de pierres par des habitants du quartier de Descahos dans le cadre d’un mouvement pour dénoncer la rareté de carburant dans les pompes à essence et la vente de ce produit à des prix exorbitants sur le marché informel.

La fédération des transporteurs publics haïtiens et l’unité d’actions constructives des syndicalistes haïtiens dénoncent la crise persistante du carburant à laquelle fait face le pays et exigent du coup que les autorités reprennent le contrôle du secteur pétrolier.

Au moins onze morts dans l’incendie d’un hôpital à Rio de Janeiro. Le feu s’est déclaré en début de soirée d’hier jeudi 12 septembre, et a été maîtrisé en quelques heures. Mais les pompiers ont passé la nuit à rechercher les corps parmi les décombres.

Voilà un chiffre qui préoccupe le gouvernement et l’Unicef : 10 000 enfants ont été déplacés par l’ouragan Dorian aux Bahamas. 1 300 personnes sont toujours portées disparues et 50 sont mortes selon un bilan loin d’être définitif. Alors qu’une autre tempête tropicale fait craindre une seconde catastrophe, l’urgence est de redonner aux enfants déplacés un semblant de vie normale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *