Radio IBO, 98.5 FM

Pa gen manti nan sa!

Résumé de l’actualité du vendredi 23 février 2018

Personne ne sera autorisée à bruler, détruire les biens d’autrui a déclaré ce vendredi le président Jovenel Moise s’adressant à l’opposition politique à l’occasion du 22e anniversaire du corps d’intervention et de maintien d’ordre, l’une des unités spécialisées de la police nationale d’Haïti/ La police nationale a pour mission de protéger des vies et des biens mais aussi de faire respecter la loi a fait savoir le chef de l’état.

Les phénomènes de la corruption et de l’impunité sont des obstacles majeurs à la jouissance des droits  humains de l’avis de l’ancienne coordonatrice générale du groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés, Colette Lespinasse/ la militante des droits humains  estime  que si la population n’a pas accès aux services sociaux de base c’est à cause de la corruption et l’impunité.

L’ancien directeur général de l’Unité centrale de renseignement financier, le juge Sonel Jean François plaide pour le renforcement des institutions de contrôle dont la cour supérieure des comptes, l’unité de lutte contre la corruption, l’Unité centrale de renseignement financier et le parlement dans le cadre de la lutte contre la corruption/ L’éradication de la corruption et l’impunité  doit passer nécessairement par l’application de la loi estime le magistrat.

Des maires venus des dix départements du pays se sont rencontrés  à l’initiative de la fédération nationale des maires ce vendredi 23 février autour de la position de la FENAMH sur l’amendement de la constitution du 29 mars 1987/ Cette activité a donné lieu à des discussions et propositions sur des points fondamentaux qui doivent être pris en compte dans le cadre de l’amendement de la constitution.

454 policiers seront mobilisés pour assurer la sécurité des officiels de la Caricom et la circulation des véhicules dans la capitale à l’occasion de la 29e conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CARICOM qui se déroulera à Port-au-Prince les 26 et 27 février prochain/ Aucune artère ne sera interdite à la circulation des véhicules à proximité des sites où les activités doivent se tenir assure le porte-parole adjoint de la Police Nationale.

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *